La galette des rois simplissime de Balthazar

Cuisiné le 04/01/2010 dans Mes gâteaux

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Célébrée le 6 janvier, l’Epiphanie est l’occasion de déguster la galette et de « tirer les rois » :
L’Epiphanie célèbre l’arrivée des rois mages Gaspard, Melchior et Balthazar dans l’étable où est né l’enfant Jésus. Guidés par l’étoile du berger, ils lui apportent de la myrrhe, de l’encens et de l’or en guise de présents.
Aujourd’hui, on célèbre l’Epiphanie en consommant la galette des rois. Mais la Rome Antique la célébrait déjà, à l’origine, c’était d’ailleurs une fête païenne. Désormais, on « tire les rois ». La galette doit être coupée en parts égales (faut pas déconner hein !), sans oublier d’en laisser une pour la « part du pauvre ». En général, le plus jeune des convives se place sous une table et c’est lui qui désigne à qui seront attribuées les parts successives. La personne qui trouve la fève dans sa part est désignée roi de la journée. Il porte alors une couronne en carton et doit aussi désigner sa reine (ou inversement). C’est à la fin du 19ème siècle que la fève (légumineuse) a été remplacée par des figurines de porcelaines et, maintenant, parfois en plastique. Certains les collectionnent même. On parle alors de fabophilie (ou favophilie).

La traditionnelle galette
La galette des rois traditionnelle, celle que l’on consomme le plus fréquemment, se compose de pâte feuilletée et de frangipane, sorte de crème à base d’amande. Aujourd’hui, on trouve parfois des variantes aux pommes, et même au chocolat ! En Provence, on trouve le gâteau des rois, une brioche aux fruits confits et à la fleur d’oranger.

Au moins, quand on la fait soit -même on a de la garniture à l’intérieur, à moins d’acheter la galette à 30euro chez notre pâtissier préféré, mais en général, la galette n’est jamais très garnie.

Ingrédients :

Pour une galette de 8 parts

2 pâtes feuilletées

125g de sucre

60g de beurre

3 oeufs

150g de poudre d’amandes

1 gousse de vanille

2càs d’amaretto

1 fève

-Préchauffer le four à 200°

-Mélanger le sucre, la poudre d’amandes, et le beurre mou

-Gratter les graines de la gousse de vanille et les rajouter à la préparation

-Rajouter 2 oeufs entiers et l’amaretto

-Mélanger et réserver

-Dérouler ensuite la première pâte feuilletée et y déposer la crème amandes dessus jusqu’à 1,5 cm du bord

-Ajouter ensuite la fève, puis recouvrir avec la deuxième pâte

-Enfin, souder les bords avec de l’eau (oui oui de l’eau)

-Dorer le dessus de la galette le jaune d’oeuf

-Passer au four 35-40 minutes et servir tiède