Ma pâte à crêpes

Cuisiné le 30/01/2013 dans Mes bases, Mes brunchs, Mes gâteaux

Crêpes-3

Entre tradition et superstition, la célébration de la Chandeleur se fête le 2 février.
Chez nous, chaque année, nous organisons une soirée spéciale crêpes qui ravie les petits et les grands !
Il n’y a pas que les crêpes à la Chandeleur, dans le Sud, elles sont parfois remplacées par des beignets.

Ma touche perso : je rajoute systématiquement les graines d’une gousse de vanille (qui a préalablement mariné quelques mois dans du rhum) ou 2 pincées de cannelle.

Ingrédients :

Pour une quinzaine de crêpes

350g de farine

4 œufs

1 gousse de vanille

1l de lait demi-écrémé (ou écrémé pour alléger la pâte)

1càs d’huile

1 pincée de sel

Rien de compliqué :-)

Pour ma part, en mixant tout en même temps, j’évite les grumeaux !
Je mets tout dans mon blinder/mixer et je mets en marche, ensuite chacun se fait ses propres crêpes dans le crêpes Party.

Pour la petite histoire :

Aujourd’hui, on connaît surtout la Chandeleur en tant que jour des crêpes. On raconte que c’est ce même pape Gélase Ier qui faisait distribuer des crêpes aux pèlerins qui arrivaient à Rome.

On dit aussi que les crêpes, par leur forme ronde et dorée, rappellent le disque solaire, évoquant le retour du printemps après l’hiver sombre et froid.

Il existe encore de nos jours toute une symbolique liée à la confection des crêpes. On fait ainsi parfois sauter les crêpes de la main droite en tenant une pièce d’or, (par exemple un Louis d’or) ou à défaut une monnaie, et ce dans la main gauche afin de connaître la prospérité pendant toute l’année, il s’agit de faire en sorte que la crêpe atterrisse correctement dans la poêle. On dit aussi que la première crêpe confectionnée doit être gardée dans une armoire et qu’ainsi les prochaines récoltes seront abondantes. Il est parfois précisé qu’il s’agit du sommet d’une armoire et que la crêpe est alors réputée ne pas moisir et éloigner la misère et le dénuement. A l’occasion de la Chandeleur, toutes les bougies de la maison devraient être allumées. La tradition demande aussi de ne ranger la crèche de Noël qu’à partir de la Chandeleur, qui constitue la dernière fête du cycle de Noël.